Réduction de la quantité de déchets

Réduction
de la quantité des déchets

Chaque français produit en moyenne 438 Kg de déchets par an et cette quantité augmente de 1 à 2% par an. Pour le territoire du SIPOM, nous sommes passés de 220 Kg d’ordures ménagères en 1960 à 450 Kg en 2005 ! C’est considérable et dû à des changements dans notre consommation, beaucoup plus de produits jetables sont commercialisés : mouchoirs, lingettes, couches bébé, plats cuisinés, sur-emballages, portions individuelles, etc…mais aussi à une augmentation du niveau de vie.Pour atteindre les objectifs que nous ἀxe le Grenelle de l’Environnement, il nous faut réduire de 7% notre production de déchets d’ici 10 ans. Plusieurs pistes sont impérativement à envisager.

1. LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL DES DÉCHETS ORGANIQUES

Le compostage individuel permet de « faire maigrir notre poubelle » d’environ 30%. La ruralité de notre territoire est un atout pour le développement d’une telle méthode de traitement autonome, proἀtons-en !

2. LA COLLECTE SEPAREE DES VÊTEMENTS, LINGE DE MAISON ET CHAUSSURES

Les colonnes à textiles (Le Relais ou SRCE) sont implantées sur un tiers environ des communes du SIPOM et dans les déchèteries. N'hésitez pas à y déposer vos textiles même usagés.

3. L’UTILISATION DE LA DÉCHÈTERIE

Le SIPOM a pour mission d’assurer les collectes des déchets ménagers : ordures ménagères, emballages recyclables et le verre. Pour la plupart des autres familles de déchets (déchets végétaux, encombrants, gravats etc…) il existe un outil entièrement gratuit pour les particuliers : les déchèteries. Dans ces installations les fiières de traitement sont respectueuses de l’environnement et conformes à la législation. Tous les déchets sont valorisés ou recyclés dans des flières courtes et les moins onéreuses possible. Le regroupement de toutes les collectivités assurant la gestion des déchets ménagers au sein de TRIFYL permet un maillage dense de 22 déchèteries sur l’ensemble du territoire. Pour le SIPOM, 2 installations sont mises à votre disposition : CARAMAN et REVEL, mais aussi les autres déchèteries de TRIFYL à proximité : SOUAL, L’ALBARÈDE, LABRUGUIERE ou CASTRES.

4. RECYCLAGE DES EMBALLAGES

Depuis 2000, le SIPOM a mis en place la collecte sélective des emballages ménagers et les résultats obtenus sont très satisfaisants. Grâce à votre participation, nous avons retiré des ordures ménagères près de 17 % de la masse totale de déchets. Ce taux doit encore progresser, beaucoup d’emballages finissent encore leur course à la poubelle

5. DEVENIR UN CONSOMMATEUR ECO-RESPONSABLE

Dès l’acte d’achat nous devons avoir à l’esprit le souci de limiter les déchets. Achetez les quantités justes, et choisissez les produits ayant un éco-label ; évitez les conditionnements en portions individuelles ; utilisez des piles rechargeables, des éco-recharges pour vos produits ménagers ; buvez l’eau du robinet. Acheter malin, c’est aussi acheter des fruits et légumes frais, non conditionnés sous sachet ; des produits locaux qui, parce qu’ils ne nécessitent pas de transport, affichent un bon bilan carbone. Il faut trouver une alternative au geste de jeter notamment en organisant le recyclage et le réemploi.

Autant d’exemples à suivre pour le bien être de tous et de la planète.
Le déchet le plus facile à éliminer est celui que l’on ne produit pas !

C’est à nous, les consommateurs, d’agir !

Des animations sont proposées aux écoles, collèges et lycées du territoire. Téléchargez le guide ici

 

 


Chaque geste compte !

10 gestes simples peuvent permettre à ceux qui les mettent en œuvre de réduire de moitié leur production de déchets quotidiens [1] sans remettre en cause leur mode de vie :

• j’utilise les sacs réutilisables ou les cabas = moins 4 gr/jour
• j’appose l’autocollant «Stop-pub» = moins 38 gr/jour
• j’évite les produits jetables à usages unique = moins 20 gr/jour
• j’achète des produits «pauvres en emballages[2]» = moins 82 gr/jour
• je limite la consommation de papier = moins 7 gr/jour
• je composte à domicile mes résidus de cuisine et de jardin = moins 245 gr/jour
• je lutte contre le gaspillage alimentaire = moins 76 gr/jour
• je prolonge la durée de vie des biens d’équipement[3] = moins 3 gr/jour
• je favorise le remploi les vêtements usagés = moins 7 gr/jour
• j’évite les produits contenant des substances dangereuses = moins de pollution

TOTAL = moins 482 gr/jour
Ce qui correspond à une diminution de 176 kg/an par personne

[1] Moyennes nationales (tableau de bord national prévention)
[2] Grands conditionnements, recharges, concentrés, vrac,…
[3] Par la réparation, le don, l'échange, l'acquisition de produits de seconde main,…

Des actions ont été définies dans le programme de prévention des déchets pour être mises en place sur les 4 années à venir.
Elles sont réparties selon les 5 axes définis par l'ADEME.

AXE 1 : ACTIONS DE SENSIBILISATION DU PUBLIC A LA PREVENTION

1 - Stand sur les manifestations et Accompagner les organisateurs de manifestations sur des solutions alternatives de réduction des déchets
2 - Communiquer sur la prévention et participer aux semaines nationales thématiques

AXE 2 : ACTION ECO-EXEMPLAIRE DE LA COLLECTIVITE
3 - Eco-exemplarité : développer les bonnes pratiques de réduction des déchets au bureau au SIPOM et pour les collectivités adhérentes

AXE 3 : ACTION EMBLEMATIQUES NATIONALES
4 - Renforcer et développer le traitement autonome de ses déchets organiques
5 - Développer l'opération STOP PUB

AXE 4 : ACTION D'EVITEMENT DE LA PRODUCTION DES DECHETS
6 - Limiter le gaspillage alimentaire
7 -  Promouvoir la réparation et  le réemploi
8 - Faire de l'information/formation/promotion sur le durable : lingettes et  couches lavables- Faire la promotion des gourdes et de l'eau du robinet

AXE 5 :
A ) : ACTION DE PREVENTION QUANTITATIVE DES DECHETS DES ENTREPRISES
9 - Actions à destination des professionnels

B ) : ACTION DE PREVENTION QUALITATIVE DES DECHETS 
10 - Développer l'information des habitants sur les déchets dangereux et Sensibiliser les habitants et le personnel des structures collectives à la bonne utilisation des produits d'entretien
11 - Favoriser le jardinage au naturel et favoriser l'implantation d'essences locales et à croissance lente

 

Couleur Media Couleur Media | création de site internet | Tous droits réservés ©2011 SIPOM logo admin