Afin de sensibiliser les administrés et d’améliorer encore les gestes de tri, les animateurs du SIPOM effectuent en ce moment une campagne de distribution de cabas de pré-collecte du verre.

Collecte de verre

La collecte du verre est la plus ancienne des collectes sélectives et les consignes de tri sont inchangées depuis le début. En effet dès 1976, les premières colonnes à verre sont apparues dans notre environnement et rapidement les usagers ont adopté ces équipements pour gérer au mieux le traitement de leurs déchets ménagers. Au niveau du SIPOM nous avons désormais plus de 250 points d’apports volontaires pour la collecte du verre. Cette collecte fonctionne bien car avec plus de 30 Kilos par an et par habitant nous sommes déjà parmi les bons élèves. L’opération de distribution de cabas de pré-collecte à chaque foyer vise à rappeler quelques consignes de tri sur le verre d’emballage :
• Le verre est un matériau 100% recyclable et il est recyclable à l’infini.
• La totalité du verre d’emballage est éligible à la collecte sélective quelle que soit la taille de la bouteille, du flacon, du pot
• Le verre plat (vitre, miroir) et la vaisselle ne doivent pas être déposés dans les colonnes à verre.

Ces cabas permettent à chacun de stocker chez soi tous ces flaconnages avant de les apporter vers l’un des très nombreux points de collecte mis à votre disposition.

Interview d’un agent de collecte

Agent de collecteQuestion : Quelle est votre fonction au sein du SIPOM ?
Réponse : Au sein du SIPOM, j’ai pour mission de participer à la collecte des 250 colonnes à verre disposées sur le territoire des 63 communes. Il y a au moins une colonne par commune pour les plus petites d’entre elles mais aussi un récup-verre sur chaque parking de supermarché.


Q : Quelles difficultés rencontrez-vous sur le terrain ?
R : Nous assurons en principe une collecte toutes les 2 semaines mais certains points se remplissent plus vite que d’autres et la difficulté est d’ajuster la fréquence de collecte et le rythme de remplissage. Quelque fois également nous déplorons le manque de civisme de certains administrés car des véhicules mal garés nous interdisent de nous approcher avec le camion grue de la colonne à collecter. Ces comportements déplorables se traduisent parfois aussi par un dépôt important de verre au pied du récup-verre avec les risques de blessures éventuelles que cela risque de causer et le mauvais impact visuel donné.

Q : Constatez vous des erreurs de tri ?
R : Malgré la présence d’affiches signalétiques de consigne de tri nous trouvons trop régulièrement des produits qui ne doivent pas être mélangés au verre d’emballages. Il ne faut pas jeter dans les colonnes à verre :
• La vaisselle en verre (verre à boire, assiettes),
• Les ampoules électriques et les tubes fluorescents,
• Les gravats et pots de fleur en faïence ou en terre cuite,
• Le verre plat (miroir et vitre de carreaux).

Q : Quelle serait votre conclusion ?
R : Nos efforts visent à assurer les collectes aussi souvent que nécessaire pour que les colonnes ne débordent pas ; mais si cela arrivait, notamment à cause d’évènements locaux particuliers (fêtes locales, manifestations exceptionnelles…), nous demandons aux usagers de ne pas déposer leur verre au sol, de nous prévenir en appelant au SIPOM afin que nous intervenions au plus tôt. Grace aux efforts de tous, nous avons collecté plus de 1000 tonnes de verre l’an dernier, cela représente plus de 30 kilos par an et par habitant. Merci, continuons.
D’une façon générale, participer à la collecte du verre est un geste éco-citoyen cela préserve l’environnement, économise les ressources naturelles et au final nous permet de mieux maitriser les coûts de traitement des déchets ménagers.

le verre et ses consignes de tri

 

 

Le cycle du verre
Le circuit du verre

Couleur Media Couleur Media | création de site internet | Tous droits réservés ©2011 SIPOM logo admin